L'intoxication au monoxyde de carbone

Gaz incolore, inodore, insipide mais mortel, le monoxyde de carbone est responsable d'environ 4 000 intoxications et d’une centaine de décès par an. La plupart de ces accidents pourraient pourtant être facilement évités.

conseils et prevention - prevention des risques domestiques - l'intoxication au monoxyde de carbonne

Inodore, incolore et sans saveur, le monoxyde de carbone est un gaz toxique indétectable par l’homme. Il provient des appareils de chauffage ou de cuisson qui fonctionnent au gaz, au bois, au charbon, à l’essence, au fuel ou à l’éthanol. Les appareils suivants peuvent produire du monoxyde de carbone s’ils sont mal entretenus ou mal utilisés :

  • Cuisinière,
  • Chaudière,
  • Chauffe-eau,
  • Chauffage d’appoint,
  • Poêle,
  • Cheminée,
  • Les premiers signes de l’intoxication se manifestent par des maux de tête et des nausées. Puis surviennent des sensations de vertige, de malaise et de somnolence. Le monoxyde de carbone peut être mortel en moins d’une heure.

Comment éviter l’intoxication ?

Entretenez vos installations

Avant chaque hiver, faites vérifier et entretenir les installations de chauffage, de production d’eau chaude et les conduits de fumée par un professionnel qualifié. Un appareil encrassé ou mal réglé produit du monoxyde de carbone lors de son fonctionnement.

Aérez votre logement

  • Tous les jours, même en hiver, aérez votre logement pendant au moins 10 minutes.
  • Ne bouchez jamais les ouvertures qui permettent à l’air de circuler (sous les portes, au-dessus des fenêtres, dans la cuisine, la salle de bain…).

Respectez les consignes d’utilisation de vos appareils

  • Equipez votre domicile d’un Détecteur Automatique de Monoxyde de Carbone, doté d’une batterie au Lithium.
  • Si vous utilisez un chauffage d’appoint, faites le fonctionner 2 heures de suite maximum et dans une pièce avec aération.
  • Si vous utilisez un poêle à bois, n’utilisez que du bois sans vernis ni peinture.
  • N’utilisez jamais pour vous chauffer des appareils non destinés à cet usage : cuisinière, brasero, barbecue, etc. Ces appareils ne doivent en aucun cas constituer un chauffage de secours.
  • N'utilisez pas de moteur thermique dans un local.

Les bons réflexes en cas d'intoxication

Si vous ressentez les symptômes d’une intoxication au monoxyde de carbone, respectez ces quatre étapes simples :

  • Ouvrez les fenêtres et les portes de votre logement.
  • Arrêtez les appareils de chauffage et de cuisson.
  • Sortez de chez vous.
  • Alertez les secours et attendez leur accord avant de pouvoir rentrer chez vous.

 

monoxyde_de_carbone.jpg

Le document d’information de l’INPES sur le monoxyde de carbone