Les secours

Chaque année, les sapeurs-pompiers de la Haute-Garonne effectuent environ 55 000 interventions, soit 150 par jour. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les incendies ne représentent plus que 8 % des interventions de nos soldats du feu.

le_sdis_31_-_nos_missions_-_les_secours_-_article.jpg
Copyright SDIS 31 / Xavier Rivière

Les opérations de secours se répartissent en quatre catégories :

  • Le secours à personnes, qui représente une large majorité des interventions,
  • Les accidents de la circulation,
  • Les incendies, qui ne représentent plus que 8 % des interventions mais restent le coeur du métier,
  • Les opérations diverses (animaux, inondations…).

Au-delà de ces missions, qui composent l’essentiel des interventions, le SDIS de la Haute-Garonne assure des opérations dites à risques particuliers. Il possède, à ce titre, douze unités d’interventions spécialisées qui concernent les risques technologiques, le sauvetage en milieu périlleux, le secours nautique et les feux de forêts,..

Le rôle du SDIS dans votre département

Le SDIS est chargé de l'analyse des risques et de la mise en œuvre des moyens de secours. Il organise l'activité de l'ensemble des centres d'incendie et de secours (CIS) du département. Son centre opérationnel départemental, le CODIS-SC veille 24h/24 et coordonne les différentes interventions. Le centre de traitement de l'alerte (CTA) réceptionne les appels d'urgence émanants du 18 et du 112.

Halte aux idées reçues !

Contrairement à ce que pensent encore nombre de personnes, certaines missions ne relèvent absolument pas des sapeurs-pompiers :

  • La destruction des nids d'hyménoptères (guêpes, frelons…) sauf danger caractérisé.
  • Le transport de personnes décédées.
  • Le service des pompes funèbres.
  • Le transport de malades hors cas d'urgence et dangers.
  • Le transport d'animaux hors sauvetage.
  • L'ouverture de portes en l'absence de danger.
  • Les interventions pour arrêter les alarmes suite à défaillance ou intrusion.
  • Le débouchage des égouts, sauf inondation.
  • Les opérations de sablage, déneigement, balisage hors les lieux d'une intervention.
  • Le dégagement de véhicules ne gênant pas la circulation.
  • La recherche sous l'eau d'épaves ou d'objets divers hors sauvetage.
  • La pose ou la dépose de banderoles ou insignes.
  • Le tir de feux d'artifice.

Lorsque les sapeurs-pompiers interviennent pour une mission non urgente qui ne leur revient pas (destruction de nids de guêpes, recherche de clés…), le SDIS est en droit de demander une participation financière à la personne qui a bénéficié de leur intervention.