Les risques en Haute-Garonne

Afin d’apporter un secours d’urgence et de qualité à tous les citoyens, le SDIS doit connaître et recenser les risques existants dans le département. Pour être bien préparés, les sapeurs-pompiers doivent être en mesure d’anticiper les dangers.

risques_en_haute-garonne.jpg

Les risques courants

Les risques courants sont les risques qui surviennent fréquemment mais dont les conséquences restent limitées. Ils représentent le quotidien du SDIS.

  • Le secours d'urgence aux personnes concerne les accidents et malaises graves sur voie publique, à domicile, dans les établissements recevant du public ou encore dans les entreprises, les personnes en situation de péril (tentative de suicide, personne en situation périlleuse…).
  • La lutte contre les incendies concerne les feux et les explosions d’habitations, de véhicules, de bâtiments, d’industries ou encore les fuites de gaz.
  • Le secours routier regroupe à la fois les accidents de la route (classiques, liés à la neige ou au verglas, les véhicules tombés à l’eau), les accidents ferroviaires et les accidents d’aéronefs.
  • Les opérations diverses, c’est-à-dire les interventions liées aux animaux, les destructions d’insectes urgentes, les interventions concernant les biens menacés, les pollutions…

Compte tenu de la forte densité de population, la majeure partie des interventions concerne l’agglomération toulousaine. C’est sur la ville de Toulouse (44 %), et plus largement sur le pôle urbain (67 %), que se concentre la plus grande part des demandes de secours. Les sollicitations dans le sud du département sont beaucoup moins fréquentes.

L’activité économique, sociale et festive de la ville de Toulouse génère un grand nombre de demandes de secours sur le centre-ville et nécessite régulièrement de mobiliser les centres de secours périphériques.

Les risques particuliers

Les risques particuliers sont les risques dont la probabilité qu’ils surviennent est faible mais dont les conséquences peuvent être graves, voire catastrophiques. Les interventions sur ce type de risques nécessitent une coordination départementale, la mobilisation des moyens et des ressources du SDIS et éventuellement ceux des départements voisins.

Contrairement au risque courant, le risque particulier ne peut pas être évalué à partir d’une approche statistique, mais plutôt au travers d’analyses spécifiques. La prévision est essentielle pour anticiper ces risques.

Les principaux risques particuliers identifiés en Haute-Garonne sont :

  • Le risque inondation,
  • Le risque mouvement de terrain,
  • Le risque sismique,
  • Les feux de forêts,
  • Le risque rupture de barrage,
  • Les tempêtes,
  • Le risque industriel,
  • Le risque de transport de matières dangereuses.

En Haute-Garonne, douze unités d’intervention spécialisées assurent la couverture de ces risques.

D'autres risques, dits émergents ou évolutifs, ont été recensés. Il s'agit des risques liés aux activités de montagne, aux transports collectifs et aux zones urbaines.

Le contexte général actuel amène également le SDIS de la Haute-Garonne à être particulièrement vigilant sur le risque terroriste.

Pour plus d'informations sur les risques en Haute-Garonne, vous pouvez consulter le Schéma départemental d'analyse et de couverture du risque (SDACR).