Le détecteur de fumée

70 % des décès liés aux incendies surviennent la nuit. Les détecteurs de fumée sont là pour vous alerter et vous réveiller dès l’apparition des premières fumées.

conseils_et_prevention_-_prevention_des_risques_domestiques_-_lincendie_domestique_-_le_detecteur_de_fumee_bd.jpg
Copyright Fotolia

En France, les détecteurs de fumée sont obligatoires dans tous les logements depuis 2015. Dans les pays où quasiment toutes les habitations sont équipées de détecteurs-avertisseurs de fumée, le nombre des victimes a été réduit de 50 % (Norvège, Canada, États-Unis…). Grâce à l’alarme sonore du détecteur, vous serez averti dès le départ de l’incendie. Objectif : pouvoir réagir le plus vite possible afin d’éviter d’être intoxiqué ou blessé.

Il existe différents types de détecteurs : certains détectent la fumée, alors que d’autres réagissent à la chaleur. Certains ne se fixent qu’au plafond alors que d’autres permettent une fixation au mur. Choisissez votre modèle en fonction de vos propres besoins.

Quel détecteur choisir ?

Lorsque vous achetez votre détecteur, vérifiez bien qu’il porte le marquage « CE » et qu’il est conforme à la norme EN 14-604. Cela doit être inscrit sur le détecteur et sur son emballage. Cette norme atteste :

  • Qu’un signal sonore avertit de la présence de fumée.
  • Qu’un signal spécifique indique la faiblesse des piles.
  • Qu’un bouton de test permettra de vérifier le bon fonctionnement du détecteur.

Veillez à équiper votre détecteur d’une pile de bonne qualité ou de batterie au Lithium. Préférez également les détecteurs qui possèdent la marque "NF", garante d’un meilleur suivi qualité.

Où et comment l’installer ?

Les détecteurs doivent permettre la détection précoce de l’incendie : il faut donc étudier la configuration de votre logement et vos habitudes de vie pour savoir où les positionner.

Idéalement, vos pièces de vie et chacune de vos chambres doivent être équipées. En revanche, l’installation dans la cuisine (fumées de cuisson), la salle de bain (vapeurs d'eau) ou le garage (fumées d'échappement) est déconseillée afin d'éviter les déclenchements intempestifs.

Si votre logement possède plusieurs niveaux, il est recommandé de fixer au moins un détecteur par étage.

Veillez à respecter ces règles générales quelle que soit l'habitation :

  • Installation en partie supérieure : au plafond ou à défaut en partie haute du mur,
  • À au moins 30 cm des bords et à 1 m des portes,
  • Éloigné des luminaires.

Lorsqu’il est impossible d’installer le détecteur au plafond (par exemple plancher chauffant), il est possible de le positionner sur une paroi verticale, à 30 cm en dessous du plafond, en l’éloignant des coins.

 

detecteur_de_fumee.jpg

Télécharger la plaquette sur le détecteur de fumée