La plateforme d'alerte

Un incendie, un accident de voiture... le premier réflexe des témoins et victimes est d'appeler les sapeurs-pompiers. Leur appel arrive en un lieu unique : le centre de traitement de l'alerte où, 24h/24, des opérateurs répondent aux demandes de secours.

le codis
Copyright SDIS 31 / Patrice Nin

Le Centre de Traitement de l’Alerte (CTA)

Le Centre de Traitement des Appels reçoit les appels vers le 112 émanant de tout le département de la Haute-Garonne. Des opérateurs y réceptionnent les appels 24h sur 24. Ils conseillent sur les premiers gestes à réaliser ou à éviter, et choisissent les moyens de secours les plus appropriés à la situation.

Concrètement, le CTA est chargé :

  • De recevoir, d’authentifier et d’enregistrer les demandes de secours,
  • D’engager les secours,
  • De coordonner les interventions et les moyens.

Une fois sur place, les secours détaillent la situation au CTA qui envoie si besoin des moyens supplémentaires.

Le CTA est également en liaison avec les autres services d’urgence (SAMU, police, gendarmerie), les autorités (maires, conseillers départementaux) et les organismes publics ou privés qui participent aux opérations de secours (fournisseurs d'énergies, de communications). Il est informé de toutes les opérations en cours et régulièrement renseigné sur l’évolution de la situation, jusqu’à la fin des opérations.

Les opérateurs CTA, tous sapeurs-pompiers professionnels allient professionnalisme et capacités relationnelles. Ils sont de véritables interfaces entre la population et les sapeurs-pompiers sur le terrain.

Le traitement d’un appel

Les numéros d'appel d'urgence sont gratuits, y compris depuis les téléphones portables et cabines téléphoniques (sans même avoir à insérer de carte).

 

Schéma de traitement d'un appel

schema_cta.jpg

Les numéros d’urgence doivent servir… en cas d’urgence ! Le CTA n'est pas un standard, c'est un centre dédié uniquement aux appels de détresse.

Les fausses alertes sont passibles de 2 ans d’emprisonnement et 30 000 € d’amende.

Le Centre Opérationnel Départemental d’Incendie et de Secours et de Sécurité Civile (CODIS-SC)

Pour les opérations majeures ou de longue durée, le suivi opérationnel est assuré par le Centre Opérationnel Départemental d’Incendie et de Secours et de Sécurité Civile qui prend la main sur le CTA.

Il a pour fonction d’aider au commandement opérationnel sur le terrain. Il est notamment chargé d’assurer les relations avec le Préfet et, en accord avec lui, de renseigner les autorités municipales ainsi que les autres organismes qui participent aux opérations de secours.

Le CODIS-SC s’est doté d’outils informatiques lui permettant d’optimiser son fonctionnement. Il est dirigé quotidiennement par un sapeur-pompier professionnel chef de salle.

Le CODIS est placé sous l’autorité du directeur départemental des services d’incendie et de secours.