En cas de fortes chaleurs

Pendant la période estivale, des épisodes de fortes chaleurs ou de canicule peuvent présenter des risques pour la santé, particulièrement pour les plus fragiles. Quelques précautions vous permettront de mieux faire face à ces températures élevées et éviter ainsi tout risque de déshydratation.

fortes chaleurs
Copyright Fotolia

L’exposition d’une personne à une température extérieure élevée, pendant une période prolongée, sans période de fraîcheur suffisante pour permettre à l’organisme de récupérer, est susceptible d’entraîner de graves complications. Une attention particulière doit être portée aux personnes les plus fragiles :

  • Les personnes âgées de plus de 65 ans.
  • Les personnes handicapées ou malades à domicile.
  • Les personnes dépendantes.
  • Les femmes enceintes.
  • Les enfants.

Les bons réflexes en cas de fortes chaleurs

  • Buvez régulièrement de l’eau, sans attendre d’avoir soif. Un minimum de 2 litres par jour est conseillé.
  • Rafraîchissez-vous régulièrement à l’aide d’un brumisateur ou en prenant une douche.
  • Mangez léger mais en quantité suffisante et surtout, ne buvez pas d’alcool.
  • Évitez de sortir aux heures les plus chaudes et passez, si possible, entre 2 et 3 heures par jour dans un endroit frais (supermarché, cinéma…).
  • Ne pratiquez pas d’efforts physiques intenses.
  • Maintenez votre logement au frais en fermant les volets et les fenêtres pendant la journée. La nuit, quand les températures ont baissé, ouvrez-les pour laisser pénétrer la fraîcheur.
  • Ne restez pas en plein soleil pendant une durée prolongée. Si vous devez rester à l’extérieur, privilégiez les endroits frais et à l’ombre.
  • Pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et demandez de l’aide dès que nécessaire.

Savoir reconnaître les signes d’alerte

Un des principaux risques liés à la canicule ou aux fortes chaleurs est la déshydratation, notamment chez les personnes âgées, nourrissons et jeunes enfants. Sachez reconnaître les signes d’alerte :

  • Modification du comportement habituel, grande faiblesse, grande fatigue, difficulté inhabituelle à se déplacer.
  • Maux de tête, étourdissements, vertiges, troubles de la conscience, voire convulsions.
  • Nausées, vomissements, diarrhée, soif.
  • Crampes musculaires.
  • Température corporelle élevée (supérieure à 38,5°C).
  • Agitation nocturne inhabituelle.

En cas de doute, n'hésitez pas à demander conseil à votre médecin.

En savoir plus :

 

fortes_chaleurs.jpg

Fortes chaleurs adoptez les bons reflexes