Exercice de sécurité civile spéléologie

Le samedi 13 octobre, les sapeurs-pompiers du SDIS de la Haute-Garonne ont participé à un exercice interservices coordonné par la Préfecture, dans le sud du département, à Herran et à Arbas, destiné à tester les dispositions spécifiques ORSEC « spéléo-secours ».

Exercice spéléologie

© SDIS31/Matthieu Luna

Deux spéléologues français partis en exploration par le gouffre Duplessis, se sont retrouvés en difficulté, l’un d’entre eux est blessé et doit être évacué par civière. L’alerte a été passée via le 112 à 5h30 par l’un de leurs collègues resté à leur campement, à la fontaine de l’Ours.

Ce scénario a marqué le point de départ d'une longue journée pour l'ensemble des acteurs concernés : les différents services de secours (Spéléo Secours Français, sapeurs-pompiers, CRS de Montagne, Peloton de Gendarmerie de Haute-Montagne, SAMU), les forces de l’ordre (Gendarmerie) ainsi que lesdites communes.

Cet exercice était destiné à tester les dispositions spécifiques ORSEC « spéléo-secours », qui prévoient l’organisation des recherches et des secours en milieu souterrain, dans les cavités souterraines naturelles ou artificielles, qu’elles soient à l’air libre ou noyées.

Les objectifs pour les différents services dans ce type d’entraînement sont multiples. Ils doivent savoir s’organiser et se coordonner simultanément pour la gestion d’un secours en spéléologie, gérer la procédure d’alerte, mettre en œuvre un plan de secours et les moyens de communication (en surface et sous terre). Ils doivent également établir des structures de commandement, notamment le poste de commandement opérationnel (PCO) qui sera activé sur site, constituer des équipes de recherche, de secours et d’assistance victime…